Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Sondage

trouvez vous le forum plus facile d'accès?

100% 100% [ 2 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]

Total des votes : 2

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Accroissement de la population humaine

Aller en bas

Accroissement de la population humaine

Message par Maïté de Gallifrey le Lun 12 Déc - 17:54

Je me pose une question sur laquelle j’ai un avis très partagé.

Ne pensez-vous pas qu’à un moment il faudra limiter l’accroissement de la population humaine sur terre ?

Nos ressources ne sont pas infinies et même si on arrive à un monde meilleur avec une meilleure gestion, un jour, on arrivera à une surpopulation s'il n'y a plus de grande maladie, catastrophes majeures ou guerre.

Si oui, comment ?


PS : oui j'aime les questions polémiques :p

Maïté de Gallifrey

Messages : 164
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Mulhouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par phil le Lun 12 Déc - 22:07

Commencer par adopter un mode de vie basé sur la décroissance règlerait le problème pour un bon moment. Il y a largement de quoi nourrir le double de la population actuelle en partageant autrement.
avatar
phil

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Troska le Lun 12 Déc - 22:15

La population mondiale devrait stagner aux alentours de 10 milliards de personnes d'ici 2100.
On a un système de production qui permet de nourrir 12 milliards de personnes, alors que 1,5 milliards de personnes meurent de faim continuellement.
Encore une fois, c'est le système de (sur)production capitaliste et de (sur)consommation capitaliste qui est en jeu.

Maintenant, faut voir vis à vis des pays émergents, ils doivent se fendre la gueule pour beaucoup, qu'on parle de décroissance.
C'est un truc de " gens riches ", parler de décroissance, alors que certains crèvent la gueule ouverte.
avatar
Troska

Messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Alex le Lun 12 Déc - 22:18

Non d'un Malthus!!!!! Na! Razz

Alex

Messages : 42
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par phil le Lun 12 Déc - 22:19

Troska a écrit:

Maintenant, faut voir vis à vis des pays émergents, ils doivent se fendre la gueule pour beaucoup, qu'on parle de décroissance.
C'est un truc de " gens riches ", parler de décroissance, alors que certains crèvent la gueule ouverte.

Dire ça, c'est absolument ne rien comprendre ou connaitre à la décroissance. D'ailleurs, le capitalisme est basé sur la croissance. Se battre contre le capitalisme et refuser le décroissance, je trouve ça peu cohérent.

EDIT : j'édite pour compléter mon message qui était peu constructif. J'ai trouvé le tien agressif, j'ai donc répondu avec impulsion. Je n'ai pas l'habitude de longuement débattre sur les forum : ça prend un temps fou et c'est rarement constructif. En revanche, on en discute quand tu veux en vrai, et je peux te prêter plein de livres qui expliquent la décroissance. Tu te feras ta propre idée, et je ne serai pas un donneur de leçon.
avatar
phil

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Troska le Mar 13 Déc - 1:51

Je ne suis pas agressif, je soutiens aussi la décroissance, par soucis d'éthique et de consommation/redistribution.
Ce que je voulais dire, c'est que dans les pays qui composent le fameux " BRIC " - si on enlève la Russie ... - ceux sont des pays en voies de dvpement, qui ont besoin d'accumuler de la richesse pour pouvoir passer au stade supérieur du socialisme, qu'est le communisme. J'utilise volontairement le mot, pour montrer le but final. Et pour atteindre un " niveau qui peut suffire à la prise sur le tas de la production ", faut déjà qu'il y a un système économique performant qui puisse permettre l'accumulation de richesse pour les socialises.
Oui je sais, j'ai un langage un peu marxiste, mais je me soigne, je vous rassure.

Donc non, je soutiens la décroissance, mais cette idée est ancrée dans notre société Occidentalisé, d'accord.
Parler de décroissance à des individus vivant dans des favelas, ça risque de passer tout de suite de manière plus compliqué. Donc la question, c'est comment on fait ?
avatar
Troska

Messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Maïté de Gallifrey le Mar 13 Déc - 8:28

Troska a écrit:La population mondiale devrait stagner aux alentours de 10 milliards de personnes d'ici 2100.

Ok et en 2200 ou 2300, on sera toujours plus nombreux, on dépassera les 12 milliards, comment gérer ça ?

Cela part toujours sur la condition que tout se passe bien dans le meilleur des mondes mouarf

Oui je vois à très long terme Smile

Maïté de Gallifrey

Messages : 164
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Mulhouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Troska le Mar 13 Déc - 12:24

Moi je sais déjà que d'ici là, je ne serais sans doute plus là.
Donc à moins de flinguer les malades, les vieux, les handicapés, les chômeurs, les pauvres ... J'vois pas comment faire. Laughing
Plus sérieusement, que la population augmenter ou stagne, ça n'a pas vraiment d'importance. La question est plutôt, comment organiser l'espace habitable, comment réorganise l'urbanisme et comment produire de façon à satisfaire tout le monde. Moi je ne vois que la logique anti-productiviste à mort, donc fédéralisme à tous les niveau, prises de décisions entre les travailleurs et les consommateurs, pour savoir où, quand et comment la production doit s'organiser et sur quel critère.

Non seulement il faut de la transparence, mais faut changer nos habitudes alimentaires. Et oui, personne n'a dit que c'était facile. study
avatar
Troska

Messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par claire ette le Mar 13 Déc - 14:31

hem, j'arrive avec mes gros sabots... : dans la nature, les populations d'animaux sont aussi limitées de façon naturelle pour éviter la surpopulation, la nature a mis en place de manière très précise des chaînes alimentaires où les relations entre les différentes niches écologiques sont très étroites, et leur interdépendance très forte. chaque animal a son prédateur. qd les lemmings sont en surpopulation, une partie de la population disparaît rapidement (ms leur "suicide" fait plutôt partie de la légende : http://www.liberation.fr/sciences/0101460133-les-etranges-suicides-des-lemmings-enfin-elucides ). qd les sangliers sont en surpopulation, on les chasse, car poussés par la faim ils détruisent nos champs, nos récoltes, nos jardins... parce que nous avons exterminés leurs prédateurs naturels ou que ceux-ci ont fui notre proximité (à raison)... de quel droit décidons-nous, de limiter la surpopulation de ces bêtes après en être la cause? toute espèce qui est en surpopulation sur une zone voit ses ressources alimentaires diminuer, et donc une rivalité beaucoup plus forte entre les individus (en entraînant parfois le déclin d'une autre population qui utilisait parallèlement les mêmes ressources). et nous osons imaginer qu'il en sera autrement pour nous? qd nous aurons épuisé les ressources de cette planète, qu'est-ce qu'on fera? et on s'imagine peut-être qu'en doublant la population mondiale, tt ira bien ds le meilleur des mondes?... l'homme essaie de maîtriser la nature en la mettant en boîte, en la recouvrant de pétrole, en arrachant, en tuant ou en privant certaines espèces de leur habitat naturel (ce qui conduit souvent de fait à leur extinction...). parce qu'il a peur. peur de mourir. il se bourre de médicaments qui le font soit-disant vivre plus longtemps mais qui, traitant une partie précise, sont tellemnt nocifs pour le reste de son corps. il mange des aliments qui ont perdu toutes propriété naturelle, enrichis en vitamines, bourrés de conservateurs et de colorants pour être plus joli à l'oeil... nous en avons oublié la vraie couleur de la viande ou d'une carotte...... et bientôt, nous serons p-ê 12 milliards sur terre, ms nous n'aurons plus d'espace pour faire pousser la moindre salade, la terre sera acide de tout ce qu'on y balance, et comme disait la phrase de "j'accepte" de manière imagée, qd la dernière rivière sera tarie, le dernier arbre coupé, nous remarquerons bien que l'argent ne se mange pas.... (un peu pessimiste comme vision j'en conviens...) eh bien moi je dis que mourir c'est dans la nature, et que tôt ou tard, dame nature nous rappelle à l'ordre, d'une manière ou d'une autre... seulement l'homme dit "civilisé" veut toujours plus.... et c'est une des raisons qui m'indigne. dc vs aurez p-ê compris que je suis plutôt pour une limitation de la population en respect pour notre terre et pour son équilibre, et comme il en est pour tous les autres êtres vivants sur terre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dynamique_des_populations, etc.... et j'y ai trouvé qui était malthus, pour les matheux qui ont envie de se pencher sur le pb en faisant des calculs..... ( ;-) alex...). ms les nombres sont ds la nature, régissant tout ce qui est cyclique. ce qu'elle calcule, nous le verrons bien si on continue ds cette voie....
"Plus sérieusement, que la population augmenter ou stagne, ça n'a pas vraiment d'importance": pas vraiment d'accord... par contre d'accord ds l'absolu avec "comment réorganiser l'urbanisme..." et "il faut changer nos habitudes alimentaires (ms pas que ça)" et "personne n'a dit que c'était facile". oui.
et je n'ai vu d'agressivité dans aucun de vos propos, simplement un échange d'opinion. voilà le mien en réaction à la question posée. désolée s'il est un peu trash. ;-) on est là pr en discuter, non?
avatar
claire ette

Messages : 105
Date d'inscription : 17/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Alex le Mar 13 Déc - 17:36

Salut à vous,

Je vais essayer d'être bref, promis.

Dans son ouvrage publié en 1798, Essai sur le principe de population, T.Malthus pensa établir la loi suivante : la population croît en progression géométrique tandis que les subsistances n'augmentent qu'en progression arithmétique. Il en résulte des fléaux naturels, famines, épidémies, guerres, etc., qui viennent périodiquement rétablir l'équilibre et une proportion que les hommes ne sauraient impunément ignorer. il serait plus sage, conclut Malthus, de restreindre volontairement le nombre des naissances par la chasteté. Ainsi nos sociétés pourraient vivre plus harmonieusement et plus heureusement.
Suite au propos de Malthus, s'en suivirent les bases de la théorie néo- Malthusienne : Paul Robin admet ainsi la première partie de la théorie de Malthus : il importe de proportionner les naissances aux subsistances; mais il rejette la chasteté et y substitue la théorie de la sélection scientifique ou " bonne naissance", dont il fait le premier point d'un programme qui en comporte trois et qui est destiné à assurer le bonheur de l'humanité... study

Alors, voyons : la question de résoudre les problèmes de famine, de guerre... par l'ajustement des naissances par rapport aux subsistances ne date pas d'hier; on pouvait aussi dire, au 18ème et au 19ème siècle, que quelque soit le nombre d'enfants qui naissaient, cela n'y changea rien dans la proportion entre celles et ceux qui possédaient toutes les richesses : les dominant-e-s, et les masses populaires: les dominé-e-s, qui ne ramassaient que les miettes.
Et alors...

Le problème de nourrir la planète, et surtout de convoiter l'égalité sociale dans le monde, et quelque en soit le nombre d'habitants d'ailleurs( beaucoup d'espaces non habités encore sur la vieille bleue), se situe bien dans la répartition, la redistribution des richesses. Les inégalités Nord/sud, l'existence de classes sociales inégalitaires socialement, sont les deux principales fléaux à combattre pour que toute la planète puisse, dans un monde meilleur, se nourrir, se vêtir, s' abriter sous un toit , avoir des loisirs, avoir accès à la culture, à l'instruction, s'émanciper du salariat... : une forme de « Croissance » universelle, du bien vivre par toutes et tous pour toutes et tous.
Or, pour permettre cette Croissance là, C'est donc bien de la Décroissance des pays industrialisés, « financiarisés », capitalistes, sur- consommateurs de tout et de rien, gaspilleurs, menteurs, dépensiers, confisquant des biens et des droits, expropriant des gens de leur terre, belliqueux, assassins, bourreaux, moralisateurs..., dont il est question. Quant aux Fameux BRIC-Brésil, Russie(remise en question en ce moment même),Inde et Chine, qui semblent suivre le loup capitaliste à la trace, souhaitant même lui mordre la queue, faisant de la Croissance « financière » leur arme de destruction massive, ils en crèveront bien avant d'avoir goûter à la "siguë du tout pour nous les 1%, rien pour les autres 99%".

Le monde dans le quel nous vivons aujourd'hui, regorge de vivres, d'espaces à partager, de cultures à échanger... La vraie question, n'est pas combien sommes nous, serons nous dans un ou deux siècles, millénaires, pour y déguster, mais quel train de vie souhaitons nous? Celui qui est vanté dans les médias, à la télévision principalement, d'une vie de « riche » semblable à celles et ceux du système, que nous rejetons : « les possédant-e-s », ou une vie riche...., d'échange des cultures, émancipatrice : dans le travail et les loisirs, équitable, sans frontières, sans inégalités de genre, de race, non hiérarchisée : Une vie d'être Humain, enfin!

Comment y arriver, la réponse se trouve en partie dans la diminution et le choix de notre consommation : alimentaire( produits naturels, et locaux de préférence...), vestimentaire (boycott des produits fabriqués par des précaires, des enfants, à l'autre bout de la planète, des marques à fric...), l'habitât (partage de logements, de biens électroménager....bien isoler pour éviter de trop chauffer...), je ne parle même pas de voiture, de télévision, de téléphonie...à bannir!
Bien d'autres choses à faire encore, des actes considérés illégaux, terroristes, simplement parce qu 'ils ne se soumettent pas à la consommation toute puissante, au fameux "pouvoir d"achat", envers lequel je m'autorise le droit d'y déverser mes crachats! D'ailleurs le simple fait de s'y opposer en masse et de façon pacifiste, constituerait un délit, un premier pas vers la révolution sociale, avec en face, une telle répression des forces de l'ordre ou plutôt du désordre, qu'un pareil mouvement tournerait vraisemblablement à l'affrontement.

Bref, il est difficile de penser, face à la violence du système : augmentation et généralisation de la misère, répression, terreur du capitalisme étatique et privé, que le changement de cap, vers un monde meilleur, ne puisse se faire autrement, tôt ou tard, que de façon radicale...

Je suis un Pacifiste, mais j'adore cette phrase «  Pas de guerre entre les nations, Pas de paix entre les classes »

Je vous invite à jeter un œil sur certains médias alternatifs-bien que le "Diplo" soit une belle référence, il ne va pas assez loin dans son analyse-, qui ont une vision bien plus juste de la dangerosité du monde et de ses mauvaises fréquentations, qui nous entourent, nous entourloupent...nous font crever à petit feu : http://lesindignes68.canalblog.com/archives/2011/11/29/22850773.html

Bise

Alex

Alex

Messages : 42
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Alex le Mar 13 Déc - 19:10

Claire,

J'apporte un précision à ce que j'ai écrit :

L'accroissement de la population nécessite inévitablement, de trouver de nouveaux espaces habitables sur notre planète. Ce qui présuppose une fragilité accrue de l'écosystème.

Or,Il est difficile d'imaginer que se soit la quantité d'individus présents sur terre, qui est responsable du dérèglement planétaire; la qualité de nos vies de sur-consomateurs/trices pour les un-e-s; de miséreux-ses pour les autres, sont en revanche des facteurs de pollution déterminants de l'environnement.

Il manque certainement un bout de phrase à la définition de la politique du pire qu'est le capitalisme : "C'est l'exploitation de L'homme par l'homme"...pour la destruction de la planète et de sa fréquentation!

Ce n'est donc pas d'une restriction Humaine dont a besoin , mais d'une réelle volonté d'insoumission de la part des 99% d' individus vis à vis de l' influente autorité de ces "fumeux" 1% de : politico-financico-ultralibéralo-socialdémocratico-oligarchico de mon cul, si l'on veut préserver l'humanité et la planète!

Mais pour ça : pas de concessions : il faut virer les gouvernements...mondiaux et s' autogérer : Ça s'appelle la démocratie directe.

Je mets les voiles pour ce soir

Alex

Messages : 42
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Troska le Mar 13 Déc - 20:25

D'accord avec Alex, une très bonne explication !
avatar
Troska

Messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par phil le Mar 13 Déc - 20:34

Troska a écrit:D'accord avec Alex, une très bonne explication !

Pareil, encore une réponse bien complète qui rejoint parfaitement ce que je pense.
avatar
phil

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accroissement de la population humaine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum